Bienvenue en Aveyron.

 

A 1 km du centre de Laguiole, la résidence de vacances « Les Fleurs d’Aubrac » accueille  nos voyageuses. A partir de ce point central tous les environs s’offrent en en ce printemps 2006. Cette année 2006 sera la dernière des « Petits voyages de Christiane ». En cette année il y aura quelques photos, mais plus de textes. Ceux que j’en ai extrait proviennent de dépliants touristiques qui accompagnent les photos. Nous aurons une collection de cartes postales. Christiane est elle fatiguée d’écrire ? ou bien est elle fatiguée tout simplement. Son premier déplacement  date de l’année 1946. Cela fait donc 60 ans que Christiane arpente les provinces françaises.

Christiane écrit :

Après un début de séjour plutôt mouillé, ce matin nous avons traversé les monts d’Aubrac pour aller à Laguiole. Visites intéressantes de la coutellerie et de la fromagerie. Il nous manque un peu de soleil.

Christiane003a

Première visite Laguiole.

On y a visité la coutellerie. C’est en 1829 sur ce plateau de l’Aubrac que nait le couteau du même nom. Fidèle compagnon ds bergers et des éleveurs de l’Aveyron, le couteau de Laguiole est aujourd’hui devenu un véritable objet de culte. C’est à Laguiole, en 1987, que se créée la Société  FORGE DE LAGUIOLE pour faire revivre le couteau de Laguiole sur son terroir d’origine.

Christiane002

La fabrication et la mise en œuvre puise dans le savoir faire coutelier d’antan sans pour autant renier les techniques modernes de production. C ‘est la seule entreprise de Laguiole à réaliser dans l »intégralité toutes les étapes de fabrication du couteau. Nous y avons fait une visite guidée. En souvenir de notre visite, on nous a remis la fameuse « abeille » poinçon de garantie du couteau.

Christiane006

Christiane005a

Le Laguiole, c’est bien sur un couteau mais aussi, un fromage. Après la visite de la coutellerie, la visite de la fromagerie. Entre parfums et dégustation tous nos sens ont été en éveil. Ce Laguiole est un savoureux fromage au lait cru et entier de vache de forme cylindrique atteignant 45 kg. L’affinage lent a lieu dans des caves à Laguiole et dure au moins 4 mois. Les origine de ce fromage remonteraient à l’Antiquité, mais c’est au XIe avec la construction de Domeries et l’implantation de moines sur l’Aubrac que va se développer la production de ce fromage.

Christiane009a

Durant des siècles le fromage sera fabriqué dans les « mazucs » (burons. C’est la flore riche et variée de l’Aubrac qui donne au « laguiole » son goût remarquable. Le « laguiole » bénéficie depuis 1961 de l’Appellation d’Origine Contrôlée. Le décret de juillet 2000 fixe les conditions de production exigeantes : zone de production regroupant une soixantaine de communes ; pâturage obligatoire pendant la période d’estive ; interdiction de l’ensilage de maïs ; etc… Nous avons visité la fromagerie coopérative Jeune Montagne. On y fabrique aussi l’aligot de l’Aubrac et la tome fraîche de l’Aubrac.

anigif

Le plateau de l’Aubrac est aux confins de trois départements, Aveyron, Cantal et Lozère. et de trois régions, Midi-pyrénées, Auvergne et Languedoc -Roussillon. Aubrac, « alto-Braco » ou « lieu élevé » à 1300m d’altitude dans un site chargé d’histoire, une halte mythique pour les pèlerins, sur les chemins de Compostelle, patrimoine Mondial de l’Unesco, l’église classée, les vestiges de la Dômerie et le jardin botanique. Le plateau de l’Aubrac démontre une forte personnalité Cette terre de basalte, façonnée depuis la fin de l’ère tertiaire par les éruptions volcanique, s’étend à perte de vue.

anigif2

Ça et là, d’énormes blocs rocailleux érodés par le temps, sont posés sur des vagues de terres verte et grise, semblable à des menhirs ou des dolmens. Les lacs scintillent et les ruisseaux murmurent.Les monts arrondis couverts de pâturages, de prairies et de landes rappellent que l’Aubrac perpétue une vieille tradition pastorale. C’est une terre connue pour ses vaches, ses tommes, son aligot…. et pour la transhumance du mois de mai. Les anciens burons parsèment encore le paysage : ces maisonnettes aux toits de lauze, évoquent le temps où les bergers pouvaient trouver refuge dans ces pièces exigües pour fabriquer et stocker le fromage et s’abriter de la burle, ce redoutable vent d’ouest. Nous avons traversé ce joli village de Nasbinals de la même manière que les troupeaux allant en transhumance sur les monts d’Aubrac.

Christiane038a

Direction Conques * et son abbatiale

anigifconques

Cliquer sur l’album

A la fin du VIIIe siècle, l’ermite Dadon a choisit cet endroit sauvage en forme de coquille pour se retirer. Ainsi naquit le monastère des bénédictins. Grâce aux reliques de Sainte Foy qu’un moine dérobe à Agen en 866, Conques devient un centre de pèlerinage puis une étape majeure sur le chemin Saint Jacques de Compostelle. Le culte de la Sainte se répand à travers la chrétienté occidentale et les donations  se multiplient en faveur de l’abbaye. Ce monument majeur du patrimoine architectural médiéval s’enorgueillit d’abriter un trésor incomparable de sculptures romanes (tympan du jugement dernier et chapiteaux historiés). Aujourd’hui Conques connait une vie culturelle et artistique intense. Les vitraux de l’abbatiale de Sainte Foy sont l’œuvre du peintre contemporain aveyronnais Pierre Soulages. Il; seront achevés en 1994.

anigif3

* Le village est situé au confluent du Dourdou et de l’Ouche qui forme à cet endroit une sorte de coquille (« Concha » en latin, « Conca » en occitan), qui aurait donné son nom au village.

christconquesvil

Puis ce fut Bozouls

Christiane021

La commune de Bozouls, appelée parfois « la porte du Haut Rouergue », est vaste. Elle appartient au Causse et situé au nord de Rodez. Le bourg à la particularité de s’être construit autour d’un canyon naturel, creusé par la rivière du Dourdou et qui fait penser à un site naturel fortifié.

Christiane022b-horz

L’habitat s’est développé au bord des parois vertigineuses et occupe également le long promontoire ou se dresse l’église romane de Sainte Fauste  peut en effet y voir, un abîme impressionnant, le Trou de Bozouls  curiosité naturelle de la région. L’église Sainte Fauste  appartenait aux religieux de Saint-Victor. La construction remonte au XIIe siècle. Le chapitre de Rodez en a pris possession en 1166. Sainte Fauste a té construite à l’extrémité du piton rocheux situé au centre du site géologique de Bozouls.

Puis on reprend la route vers Espalion

Aux portes de l’Aubrac aux frontières du Causse, les villages et hameaux du Pays d’Espalion dominent et s’étirent sur la vallée du lot. La nature ici est authentique. La beauté sauvage offre au printemps mille nuances de vers et de jaune-jonquille, à l’automne la couleur châtaigne domine, chaque saison varie les plaisirs.

Christiane023a-horz

Le village d’Espalion se situe sur un tronçon prestigieux du Chemin de Colmpostelle. Tous les villages et hameaux méritent le détours, avec chacun leur spécialités. Ici se multiplient les églises et chapelles romanes, les cœurs de ville d’Espalion autour du vieux Pont-viaux et de St Côme d’Olt avec son clocher tors. Les panoramas sur l’Aubrac et la vallée du Lot des hauts du Châteaux de Calmont, des villages du Cayrol, de Lassouts, de Roquelaure, de Biounac.

Christiane023

A notre arrivée sur Rodez, Notre Dame nous accueille,  comme des hôtes de prestige.Ce monument majestueux raconte, à sa façon, l’histoire de la capitale du Rouergue. Son clocher gothique flamboyant tout en dentelle de grès rose nous indique le chemin. Le soir venu l’édifice s’illumine et dévoilent des splendeurs architecturales.

Christiane025a

La cathédrale Notre-Dame de Rodez, construite entre le XIIIe et XVIe siècles, est une cathédrale gothique romaine.Bien que les travaux de construction aient duré de 1277 jusqu’à la fin du XVIe siècle, la cathédrale bénéficie d’une remarquable unité tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. En effet, le parti général de l’édifice fut fixé dès l’origine. Ce type de plan est attribué à l’architecte Deschamps, qui mis en pratique dans le midi les principes de l’architecture gothique définis dans la France du Nord. Le plan et l’élévation de l’édifice permettent d’établir des similitudes entre la cathédrale de Rodez et celles de Clermont-Ferrand dont la construction  a été dirigé par le même architecte.

anigif4

L’aspect sévère de la façade occidentale témoigne de sa vocation défensive : elle est flanquée de deux tours massives qui étaient incorporées aux remparts. Seule « anomalie » à la rigueur flamboyante de l’ensemble : un frontispice classique, placé au faîte de la façade au milieu duXVIe siècle. C’est une miniature de façade à la romaine.

Le petit album de Christiane.

anigifespalion

Cliquer sur l’album



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!