Tout Bastia.

Leur arrivée à Bastia, à 12h55 leur  a laissé un goût de revient-si.

Bastia sera donc une  destination première en haute Corse.  Christiane nous a laissé  le dépliant local qui ne fait qu’une liste des monuments à découvrir à Bastia.Quelques textes aussi  concernant l’histoire de cette ville.

Christiane019

Au pied du massif du Pigno, et bâtie en amphithéâtre autour du Vieux Port, Bastia a un passé qui remonte très haut dans le temps. En témoigne la découverte d’objet d’un habitat néolithique 1500 ans avant notre ère. A la période historique, l’anse de Ficajola était le dernier port abri de la côte où grecs et étrusques relâchaient avant la redoutable traversée de la mer Tyrrhénienne. Puis les romains ont occupé le site et installèrent une colonie « Mantinium » détruite par la suite par les Barbares et les Vandales. Le site fut ensuite abandonné. Au XIe siècle les pêcheurs de Cardo y construisent des cabanes dans la crique de Terra Vecchia. Ils n’y résident pas, le rivage n’est pas sûr.

Bastia2

Deux siècles passent et les Pisans sont maîtres de l’île. Une agglomération s’étend au pied de la citadelle au ruisseau Guadello. Quelques activité s dans la bourgade ont laissé leur nom aux rues. C’est en 1378 que Bastia prend naissance. Le gouverneur génois Lomellino s’y installe et fortifie la ville. Il y construit son palais en 1530 et songe à peupler sa cité.  La ville s’organise suivant un plan en damier des villes génoises. L’évêché , la cathédrale, deux couvents, un hospice, une église de Confrérie, le palais, tout cela aide le gouverneur dans l’administration de l’île.

Christiane020a

On commence alors la construction de l’église Saint Jean, des oratoires de la Conception et de Saint Roch et sept ordres religieux s’établissent dans les faubourgs. La ville est ainsi ceinturée de couvent où la population se réfugie en cas de siège. Justement, la ville est assiégée par des paysans révoltés et le gouverneur fuit. En 1745, la flotte conduite par Domineco Rivarola attaque et prend la cité, détruit une tour du palais. La cité est reprise par le gouverneur Mari et assure sa protection en construisant quatre forts sur les hauteurs. La cité prospère malgré tout. En 1794, c’est les anglais qui prennent possession de la ville. En 881 Bastia perd son privilège de capitale au profit d’Ajaccio et son activité économique s’accroît. Le nouveaux port est terminé au début du XXe siècle. Bastia est détruite à 80 % par un bombardement américain en 1943.

Christiane020b-horz

Les édifices religieux y sont nombreux : Chapelle de l’Annonciade, Oratoire Saint Roche, Oratoire de l’Immaculée Conception, Église Saint-Charles de Borromée, Église Saint Jean Baptiste, Église Sainte Marie, Oratoire Sainte Croix, Église Saint Joseph, Couvent Saint Antoine, Oratoire Notre Dame de Monserato.

Bastia

On peut y voir aussi la citadelle génoise avec ses bastions et fortifications, le Palais des Gouverneurs, le Palais des Nobles Douze et l’ancien couvent des Clarisses.

Dans le Vieux port, le môle génois est bien à sa place, l’immeuble Pouillon et le jardin Romieu sont à voir.

En centre ville, le couvent Saint François, le théâtre municipal et le palais de justice, accueille toujours le public. Sur le front de mer sud, la fontaine de Ficajola est la plus ancienne fontaine de la ville. Elle était utile aux navigateurs venant mouiller dans l’anse.

Christiane022b-horz



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!