Sur le toit.

C’est en fait une longue journée à Paris en ce mois d’avril 1997. Deux sites aussi différents l’un de l’autre seront visités. On a commencé par la Grande Arche de la Défense.

Christiane074

La Grande Arche de la Défense est l’aboutissement de l’axe historique de Paris, élevée en commémoration du Bicentenaire de la Révolution Française. Son cube parfait pèse 300 000 tonnes soit 30 fois la masse de la Tour Eiffel. Sa surface d’une extraordinaire pureté est recouverte de 2 hectares de dalles de marbre et de deux hectares de verre.

Son vide intérieur peut contenir les champs en largeur et Notre Dame de Paris en hauteur. Martin Gray créé en 1989 l’association qui se veut favoriser l’orientation des jeunes de 15 à 25 ans. Pour réaliser son projet, il procède en août 1995 à la reprise de la société « Le toit de la Grande Arche », et avec un groupe d’amis, il crée à cette fin une société réunissant des capitaux exclusivement privés. Son action de nature profondément humaniste s’inscrit dans le droit fil de la vocation conférée au lieu : « La promotion des Droits de l’Homme ».

Tous aussi beau, nous sommes en avril et le temps s’y prête, visite du cimetière du Père Lachaise.

Nous avons les plus imprévisibles et belles tombes de personnages aussi divers qu’inattendus. En passant par Piaf, Oscar Wilde, Chopin , Jim Morrison et bien d’autres.

anigif13

Nous somme bien sûr  allés au Mur des Fédérés* . C’est contre le mur du cimetière, que furent fusillés les derniers insurgés de la Commune de 1871. 147 personnes ont été exécutées à cette endroit. Le souvenir de cette exécution est célébré tous les ans  par des groupements de gauche.

Tout de suite derrière, les tombes des personnages de gauche tels que : Jean-Baptiste Clément, Le Colonel Fabien, Paul Vaillant couturier, Jacques Duclos, Maurice Thorez, Paul Eluard etc.

Christiane078a

*Puis c’est face à ce mur que sont érigés les monuments rendant hommage aux déportés, martyrs et victimes du fascisme et du nazisme. De la simple pierre gravée du poème « La rose de Ravensbrück », à la statue impressionnante de ce corps squelettique de bronze des déportés d’Oranienburg-Sachsenhausen, tous ces monuments rendent hommage à des femmes et des hommes, combattant eux aussi pour leur idéal de liberté, de justice et de paix et qui, pour cette seule raison, furent exécutés dans d’effroyables souffrances que traduisent nombre de ces monuments. (Souviens toi)

Paris ma belle ville

Fine comme une aiguille forte comme une épée

Ingénue et savante

Tu ne supporte pas l’injustice

Pour toi, c’est le seul désordre

Tu vas te libérer Paris

Paul Eluard – Courage.



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!