La Florence lorraine.

Une journée entière a été passée à Saint Mihiel. Précédemment, Christiane  n’y avait fait qu’un rapide passage. Pas de photo et beaucoup de dépliants.

 Christiane035

Elles sont sept, ces énormes roches qui nous accueillent aux portes de Saint Mihiel, témoins vivants d’une ancienne légende qui donna naissance aux armes de la cité et à sa devise. Au nord de la ville, sur la rive droite de la Meuse, qu’elles surplombent, ces roches sont fichées au flanc d’une colline. On les appelle « les Dames de la Meuse » et constituent une curiosité naturelle.

christiane039d

Saint Mihiel c’est la ville otage.Dès les premiers jours de 1914 les allemands ont déclenché l’offensive dans cette enclave. Saint Mihiel  fut envahie et les allemands ont franchi la Meuse. Cet épisode constitua une menace permanente pour Verdun tout au long de la guerre et provoqua d’innombrables combats meurtriers. En reconnaissance de l’implication américaine en 1918, se dresse un mémorial sur la butte de Montsec.

anigif9

L’église St Étienne abrite une œuvre maitresse de Ligier-Richier, natif de St Mihiel.. Le sépulcre groupe 13 personnages un peu plus grands que nature représentant l’ultime station avant la mise au tombeau du Chjrist. Cette œuvre réalisée entre 1554 et 1564 a été sculptée dans la pierre à grain très fin extraite d’une carrière de St Mihiel.

Christiane040a*

*

christiane039j

De saint Mihiel, direction Bar-le-duc.

Le petit album de Christiane

anigif8

Cliquer sur l’album



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!