Retour sur la côte.

Mougins… splendide témoin des âges révolus, fidèle à son passé, a ses traditions, à son génie…

Christiane016

Semblable à une citadelle, il domine villes, village, collines, forêts, jusqu’à la base des pré-Alpes, accroche le regard et la curiosité du touriste, de l’artiste, du savant. L’histoire sommeille en ses vieux murs, dans le silence et la paix de ses venelles, dans ses oliveraies parfumées, dans ses champs qui grimpent jusqu’à lui de terrasse en terrasse.

Christiane017-horz

Mougins l’Antique…autrefois « Mons Aegitna » selon les uns, « Mons Ignis » selon d’autres… »Mont Ignis » ! mont de feu, mont de soleil, de la lumière, de la joie….Mont de la Vie ! Quelle Gloire !…

christiane016b

christiane017w

Après la visite de Mougins on se dirige vers Cannes et la côte.

Christiane019a-vert

christiane020

Et que voit t’ on en fond de baie de Cannes ? Christiane s’est approchée et à photographié ce voilier. En voici le Résultat.

anigif

cliquer sur l’album

Dans l’album de Christiane elle situe ce galion à Fréjus, mais nous sommes bien à Cannes. Après quelques recherches, voici ce que nous avons trouvé au sujet de ce galion.

« Roman Polanski a mis longtemps a réaliser son projet de film de pirates, si longtemps que ce ne fut pas le succès attendu malgré tous les efforts consentis et surtout la construction de ce galion, garé à quai dans le port jouxtant le Palais des festivals à Cannes. Ce 8 mai 1986 est néanmoins un jour de gloire car ce film « Pirates » hors compétition fit l’évènement…Le navire y est garé depuis, servant de décors à des émissions de télé, de visites guidées à des étudiants ou d’arrière-plan à de nombreux souvenirs filmés ou photographiés par les touristes. Cadeau de Tarak Ben Ammar, le producteur du film, il appartient à la Ville de Cannes depuis 1987.  La construction du galion, Le Neptune, a commencé en avril 1984. Elle a duré une année et a requis le travail de 2000 ouvriers. A l’heure où j’écris ces lignes, le galion est à Gênes en Italie pour restauration ».

Ses promenades la mènent à Menton, Sainte Agnès, Grasse puis Nice.

Christiane021a

 Il n’y a pas de photos de ce séjour. L’ayant déjà visité, l’appareil est resté dans le sac. Juste un dépliant pour Grasse qui a retenue l’attention de Christiane.

Christiane021b

 Active cité commerçante tout au long du moyen-âge, Grasse a étonnamment conservé sa structure urbaine de cette époque. Si la conception est bien provençale, on retrouve partout la marque architecturale de deux provinces de l’Italie voisine, la Toscane et plus encore la Ligurie avec qui Grasse, alliée à la puissante République de Gêne, entretint pendant cinq siècles d’étroites relations commerciale.

La démolition des remparts, l’extension de la cité n’ont pu entamer la cohésion de la vieille ville, serrée sur elle-même, attachée à ses habitudes et à un particularisme séculaire.

Christiane023

Grasse est aussi le berceau  de la parfumerie traditionnelle. Un centre de production florale, jasmin, rose de mai, fleur de tubéreuse, fleur de cassie, symbole mondial de la fabrication des huiles essentielles.

Christiane023a

Le musée de la parfumerie est un fidèle reflet de la fabrication locale ainsi que du flaconnage employé depuis l’origine de cette activité.



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!