Lugdunum.

Christiane002

Le Parc de le Tête d’Or

Ce parc aménagé en 1862 par la Ville de Lyon, est remarquable par l’élégance de son tracé « à l’anglaise », la beauté de ses fondations séculaires et de ses perspectives. Il possède un lac, un jardin botanique important, des serres garnies de plantes rares, un jardin zoologique et une roseraie. La Roseraie elle-même est situé en bordure du quai Achille-Lignon, cette roseraie, créée en 1964, comprend sur   ha près de 60 000 rosiers de 350 variétés.

quartier st jean

Les Théâtres romains de Fourvière

Au flanc de la seconde colline de Lyon, s’élevait à partir de l’an 12 av J.C, un autel dédié à Rome et Auguste. Il a disparu, mais tout près subsiste une partie importante de l’amphithéâtre édifié en l’an 19 pour accueillir assemblées politiques et jeux populaires. Dans cette arène cernée de gradins rongés par le temps, eut lieu, en 177, le martyre de Blandine et de ses compagnons. C’est ici que s’alluma le foyer du christianisme en Gaule.

Christiane004a

L’Hôtel de Ville 

Bel exemple édifice civil du XVIIe. Il est fort séduisant par son architecture et sa décoration intérieure, attachant par les grands moments glorieux ou dramatiques de l’histoire de Lyon dont il témoigne.

Christiane014d

La Croix Rousse 

Au début du XIXe , la généralisation du métier à tisser Jacquard qui exigeait une grande hauteur sous plafond a nécessité la construction des maisons austères qui couvrent la Croix Rousse. Véritable citadelle, au propre comme au figuré, la Croix Rousse a vécu,  durant 150 ans, au rythme de milliers de métiers d’où naissaient des merveilles que se disputait le monde entier. C’était ici le royaume des « canuts » dont l’histoire courageuse et passionnée flotte encore sur le suint des « traboules ».

Christiane011a

Ce mot « traboule » essentiellement lyonnais, vient du latin : transbulare (aller à travers). Trabouler, c’est communiquer d’une rue à l’autre en traversant plusieurs immeubles par des couloirs et des cours.. De nombreuses et curieuses traboules permettent de se rendre de la Croix Rousse eu vieux Lyon en passant par les Terreaux et le quartier Mercière-Saint-Antoine.

Christiane009a

La Cathédrale Saint Jean

Sa construction comprise en 1180, a duré trois siècles, d’où les intéressants exercices de transition entre les cycles la Primatiale. Sont adjacents, la Manécanterie du XIe et les vestiges d’église antérieures.

Christiane014a-horz

Fourvière

Lieu de fondation de Lugdunum en 43 av.JC, le site comprend un grand théâtre (le plus ancien de France), un Odéon, les soubassements d’un temple de Cybèle, les restes d’un quartier artisanal.

La Basilique de Fourvière

Au sommet de la colline où, depuis le Ve siècle, se sont succédés oratoires et sanctuaires, la basilique actuelle est le fruit d’un vœu formulé par les lyonnaises en 1870, si la ville était épargnée par l’invasion prussienne.

La chance de Lyon c’est de posséder, comme à Sainte Barbe, à portée de main des paysages charmants. Dans cette ile on trouve de vénérables pierre et une abbaye du XVe.

Le petit album de Christiane

anigif2

cliquer sur l’album



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!