Majorque nous voilà !

 

Elle logera à l’hôtel Singala à Palma. Il y a quelques  photos personnelles, mais surtout l’utilisation des dépliants locaux.

Christiane085a

 Majorque est la plus grande des iles des Baléares, province espagnole Avec une population de 460 000 habitants, elle dispose d’une production agricole importante,  : les amandiers notamment d’une beauté sans égal au moment de la floraison, ainsi que des oliviers millénaires. Une production artisanale importante en découle.

 Christiane081         Christiane081aChristiane081c

Les premiers occupants furent les Romains, puis elle fut envahit par les Vandales et rattachée à l’empire byzantin de Constantinople. Elle tomba aux mains des Arabes, puis fut conquise par Jacques I, qui la rattacha au Royaume d’Aragon. Un moment indépendante, elle revint dans la couronne de la monarchie espagnole par le mariage de Fernand II d’Aragon et de Isabelle de Castille.

  Christiane084a

Les incomparables beautés de l’ile de Majorque l’ont fait connaître dans le monde entier comme l’ile de la Tranquillité, l’ile boisée, la Perle de la Méditerranées. Elle est appelée affectueusement par les habitants   » Sa Roqueta » le Petit Rocher.. C’est actuellement l’un des centres touristiques les plus importants dans le monde. Majorque possède un important réseau routier, et plusieurs lignes de chemins de fer qui mènent vers les sites les plus reculés et les plus beaux.

Christiane087a

Les attraits de Majorque étaient déjà connus au XIXe. Georges Sand et Chopin  ont séjourné à  la Chartreuse de Valldemosa et l’Archiduc Louis Salavador  d’Autriche fut un amoureux authentique de l’ile. Majorque jouit d’un climat privilégié. La chaleur de l’été est adoucit par les brise marine.

 Christiane086b

Majorque compte de très nombreuses calanques et plages, aux eaux limpides et d’un sable très fin, avec l’attrait de grottes monumentales du Drac, à Porto Cristo et d’Artà.

Au cours de la visite de Palma, capitale, on distingue : l’Arc de la Almudaina et les bains arabes, uniques vestiges  de la cité maure primitive ; la cathédrale, la « Lonja », le Consulat de la Mer et les Eglises de Saint François, Sainte Marguerite, Sainte Eulalie…..ainsi que le château de Bellver et le Palais de la Almudaina, ai résidence des rois Maures. On visite le Quartier Ancien, peuplé de demeures seigneuriales.

  Puerto Pollensa est un petit port de pêche simple et accueillant à environ 70km de Palma. Niché contre la montagne, proche de la prestigieuse baie de l’Armentor.

Christiane088a

Centre de vacances privilégié des Français, il offre un climat chaud mais tempéré par la brise marine. Les plages y sont petites. La rade est superbe, mais agitée parfois par de violentes tempêtes qui soulèvent des vagues énormes.

A l’extrémité nord de l’île, une presqu’ile s’avance dans les flots sur une vingtaine de km ; c’est Formentor. La route qui y mène s’élève en lacet au dessus de Puerto pour atteindre le point culminant de l’arête rocheuse  au Mirador de Mas Pas. La route redescend ensuite  pour entrer dan une forêt de pins.  Au cap même se dresse un phare.

Christiane091

Pollensa est une vieille cité ou se sont maintenues les traditions majorquines. Beaucoup de femmes portent encore le costume national. Les maisons généralement basses, avec des petites fenêtres aux appuis moulurés, donnent sur la rue par un grand portail. Certains sont encore ouverts, à l’ancienne mode, ce qui permet de jeter un coup d’œil sur le salon vestibule, pièce accueillante de la maison, décorée de plantes vertes, meublée de vieux sièges et flanquée d’un escalier aux lignes simples et harmonieuses.

Christiane092

Pollensa célèbre de nombreuses fêtes religieuses : la Saint Antoine, la Saint Sébastien, la semaine Sainte donne lieu à des processions, comme le corpus Christi en juin. La ville est très plaisante, surtout les jours de marché. Il faut s’essayer à la monté du calvaire (365 marches) large escalier bordé de cyprès. Au sommet, que l’on peut aussi atteindre par une rue en pente raide, la chapelle du calvaire abrite un Christ du XIIIe. De là on jouit d’un beau panorama.

anigif093

Cala Sant Vincenç , station balnéaire dans un des plus beau sites de Majorque, naguère paradis des peintres et des artistes, aujourd’hui fortement urbanisée.

Christiane094

Les grottes de Campanet, elles dont impressionnantes par leur grandeur et merveilleuses par leur beauté. Découvertes en 1945 et conservées dans leur beauté originelle, elles offrent des dimensions de 3200m2 et se trouvent à une profondeur moyenne de 50m. Les différentes salles portent toutes des noms qui sont rappelés par les formations qui s’y trouvent : salle romantique, Roméo et Juliette, château de Jade…

Christiane098

Après le merveilleux périple qui, depuis Palma, n’a cessé de nous enchanter, la route de Puerto de Pollensa à Porto Cristo nous a déçues dans sa première partie. Mais après avoir abordé l’est de Majorque, on a retrouvé des sites enchanteurs. De Puerto de Pollensa on gagne Alcudia par la route côtière. La ville, remarquable par ses murailles crénelées, est la plus ancienne cité de l’île.

Christiane101a

Route en bon état , mais avec de fortes pentes et passages étroits où il est impossible de croiser des autocars, qu’il faut guetter, à la montée comme à la descente, et attendre dans les sections plus larges. On travers ensuite une zone apocalyptique de gros rochers en pain de sucre qui semblent avoir été taillés à la main. Un sentier en partie creusé en tunnel sous la falaise, permet d’atteindre l’embouchure du torrent de Pareis qui coule au fond d’un cañon sauvage.

 Christiane102a

 Entouré de hautes montagnes et de bois, le monastère de Lluch est bâti à 400m d’altitude dans un site isolé.

Christiane103a

Fondée au XIIIe, plusieurs fois transformé et agrandi, il a perdu son caractère ancien dû aux restaurations récentes. L’église du XVIIe est richement décorée.

Christiane104a

La vallée de Soller,  située à 30 km de Palma, est un don de la nature. Entourée de plantation d’orangers et d’oliviers millénaires, le « jardin de Majorque offre des plages, des montagnes, des jardins des excursions en mer, une gastronomie et une véritable ambiance vacances. C’est la plus belle vallée de l’ïle.

Christiane105a

anigif106

Le petit album de Christiane

 anigif9

Cliquer sur l’album

Puerto Soller est relié à sa ville mère par une route de 5 km et par un tramway brinquebalant des plus cocasses. Le site est de toute beauté ; une anse circulaire abrite un port de plaisance, et un port de pêche, et un cirque de collines.

Palma ; un tour en ville. L’intérêt se concentre sur la vieille ville qui a conserva intact son caractère du passé, avec certaines réminiscences arabes.

Christiane108a

Sur ses rues étroites, où l’ombre et le soleil jouent, s’ouvrent de nombreux hôtels (casas) des XVI au XVIIe, avec de charmants patios. Avec eux, la cathédrale, l’église San Fransisco et son cloître gothique, la Lonja (ancienne bourse des marchands), la Casa Consistorial (hôtel de ville) et, aux environs, le très curieux circulaire de Bellver.

Christiane108b

La cathédrale appelée aussi la Séo, a été bâtie sur l’emplacement de l’ancienne mosquée  arabe Jaime 1er. En route pour conquérir Majorque, il a essuyé une tempête et promis à la Vierge de lui bâtir une église si son entreprise tournait bien. Elle tourna bien et les travaux commencèrent en 1230. Ils furent longs ; la construction fût achevée en 1601.

Christiane109a

Facile à repérer, cette cathédrale qui se voit de si loin quand on vient de la mer, s’efface au fur et à mesure que l’on croit s’approcher d’elle. Il faut monter des escaliers pour l’atteindre, les perspectives la massquent jusqu’à ce qu’on parvienn à la terrasse du Mirador.

Christiane116



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!