Vieilles pierres et châteaux.

Après la plage, une équipée vers le Mont Saint Michel. 

 Puis on entre dans les terres. Christiane n’a rien « inventé » ici. Elle s’est contentée de recopier les dépliants touristiques, avec une seule photo personnelle, celle du syndicat d’initiative.

 Christiane076

Voici donc Dinan : premier sourire de la Bretagne, Dinan, cité chargée d’histoire possède une charme incomparable : des remparts agrippés au rocher de dur granit, un écrin de fleurs, une cascade de toits serrés en de vieux murs, des clochers, aux flèches harmonieuses, des rues bordées de pittoresques maisons et de nobles hôtels, des panoramas prestigieux sur la Rance tranquille.

Véritable joyau à l’entrée de la Bretagne, pour accueillir le visiteur, Dinan est une jolie préfecture des Côtes du Nord.

 Christiane077a

 Bâtie sur un éperon rocheux, dominant la Rance et ceinturée de remparts médiévaux, lançant vers le ciel ses clochers vertigineux et ses toits pittoresques, Dinan, qu’on aborde par un élégant viaduc, apparaît dans un écrin de fleurs et de verdure dans toute la splendeur de son incomparable beauté et de son histoire.

Christiane077b    Christiane077c

Mais cette cité au long passé, qu’on rencontre à chaque coin de rue, est aussi une ville active et vivante. Base touristique idéale du Mont Saint Michel à l’extrême pointe de la Bretagne, Dinan propose la qualité de son accueil, la variété et le choix de son commerce, la valeur de ses équipements.

Ecrivains, peintres et artistes, trouvent à Dinan la richesse de leur inspiration. Chacun y rencontre harmonie et qualité de vie.

*

Le petit album de Christiane

anigif2

Cliquer sur l’album

On visite à Lambale

La maison du Bourreau place du Martray , la collégiale Notre Dame, l’église Saint Martin, l’église Saint Jean dans la ville close, les veilles maisons, le Musée Mathurin Meheut, le musée du Vieux Lambale et du Penthièvre. Car Lambale est l’ancienne capitale du Penthièvre. Gaulois, Romains, Normands y marquèrent leur séjour ou leur passage.

Christiane078a

Saint-Pol ou Paul, venu d’Angleterre au VIe, fonda un monastère au sud de la ville actuelle autour duquel de créa la cité sous le premier nom de Lan-Paul. Au IXe commence l’histoire brillante de la Cité avec l’établissement de la Maison de Penthièvre, branche cadette de la Maison de Bretagne. Lamballe devint une place forte entourée d’une muraille dont la vaste enceinte, flanquée de cinquante tours, pouvait contenir en temps de guerre la population de quarante -cinq paroisses.

En dehors donc de la ville, églises et chapelles : des Augustins, de Saint Thomas , Saint Lazare ou Saint Ladre, Saint Martin, Saint Mélaine, Saint Sauveur, des Ursulines, de l’Avé Maria.

Christiane078b

Le château qui au cours des siècles, outre les méfaits des normands, subit de nombreuses destructions. En 1420 , par ordre de Jean V, ses fortifications seront rasées, afin de punir l’indomptable Maison de Penthièvre.



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!