Cité médiévale.

Christiane053

 Christiane055b

Dinan est  ceinturée par près de trois kilomètres de remparts. Son château du 14e siècle sur la colline dominent fièrement la Rance. En contrebas est un petit port de plaisance. En et autour du château, les maisons à encorbellement de cette ville au cachet médiéval nous emporte dans un autre temps.

 

Christiane054a

 

 On se replonge dans l’ambiance du Moyen âge en parcourant la rue escarpée du Jerzual. Les maisons à pans de bois et à pignons pointus témoignent de la richesse passée de Dinan. Du 14e au 18e siècle, elle grouillait de tisserands, de tanneurs.

  La rue du Jerzual est la plus ancienne des rues de Dinan.. Elle a gardé toute l’originalité de son style médiéval, avec ses maisons du XVe, ses ateliers pittoresques de sculpture sur bois et tournage à la main. En pente rapide elle aboutit à la

porte du Jerzual (XVIe), offrant la particularité de s’ouvrir sous une tour.

Christiane055a

Au delà de cette tour, sur la droite, la Maison du Gouverneur (XVe), réputée pour ses tissages à la main. A l’intérieur des vieux métiers à tisser produisent encore les toiles de la Rance, selon les plus anciens procédés. Surplombant cette maison le château Flaud sous la tour Sainte Catherine, abrite la sous préfecture.

La place des Cordeliers et des Merciers, là, les styles se mélangent. Les maisons à pans de bois typiquement dinanaises des 15e, 16e et 17e siècles se côtoient. Non loin, bâtie au 12e siècle, la basilique Saint-Sauveur mêle ses influences byzantine, perse et romane, surplombe la Rance. Le coeur de  Bertrand Du Guesclin  repose dans la basilique Saint-Sauveur.

Une autre forte personnalité rendit la ville célèbre. C’est Anne de Bretagne qui choisit, au 15e siècle, de s’y retirer après la mort de son mari le roi Charles VIII.


 Christiane056c-horz

Balade par le Cap Fréhel.

Christiane057a

D’une hauteur de 70 mètres, elle sont de schiste et de grès recouvertes de bruyères et d’ajoncs. Le phare reconstruit à partir de 1946 sera inauguré en 1950 : haut de 32 mètres, sa lanterne domine la mer de 103 mètres. Par temps clair, son feu est visible à plus de 100 kilomètres.

Christiane058

Le cap Fréhel constitue une réserve ornithologique le long de la Côte d’Émeraude. Il compte parmi les sites plus impressionnants de Bretagne. Un sentier en fait le tour du cap. Par temps clair on peut distinguer les îles Anglo-Normandes de Jersey.

Christiane059a

Entre l’anse des Sévignés et la baie de la Frenye : Le Fort Lalatte* , datant du moyen âge et reconstruit en partie au XVIIe.

* Transformé en fort de défense côtière entre 1690 et 1715, le Fort La Latte reste avant tout un château fort. Le système défensif du XIVe siècle est toujours en place. Courtines, tours, ponts-levis, oubliettes, donjon ont traversé les siècles. Canon du XVIIIe sur double affût , Bricole (engin de guerre du XIVe siècle), arbalète à tour. Un jardin médiéval l’agrémente.

  Cet itinéraire touristique se terminera par Saint Malo.

 

Il n’y a pas grand choses de dites à Saint Malo. Est-ce que, par ce que cette année là, en mars 1979, une tempête à fait rage et que Saint Malo pensait ses blessures ?

 

christiane060a-horz

 

Christiane056c



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!