Combloux et Megève.

Sa première étape en cette année 1978 sera Combloux.

Pour l’occasion un chalet a été loué.  Elle y sera avec des amies et accueillie en famille. Nous n’avons pas de précisions particulières Christiane n’était pas diserte. Ce sera une constante tout au long de ses voyages.

Christiane006a

C’est son premier hiver à la montagne enneigée. Tout est beau. Christiane a utilisé son appareil et a laissé quelques souvenirs.

anigifcombloux2

Cliquer sur l’album

Pour ne pas perdre ses habitudes, Christiane a utilisé les dépliants locaux dont voici quelques extraits.

COMBLOUX : UN VILLAGE

Jusqu’en 1914, la vie économique du pays était liée au cycles des saisons et l’agriculture devait faire vivre tout le monde.

L’été les femmes et les enfants montaient en alpages, tandis que les hommes fanaient. L’automne, en plus des travaux propres à cette saison, de nombreux comblorans produisaient un kirch fort apprécié à des kilomètres à la ronde. Le sol convenait parfaitement aux cerisiers sauvages qui poussaient partout et dont le fruit, ramassé dès l’été et mis à macérer, permet d’obtenir cet alcool. Les jeunes hommes devaient souvent partir à Paris . La légende montre outre les ramoneurs, que les savoyard travaillaient à la Salle des Ventes ou comme mélangeurs de farine.

Christiane005

Autrefois les glaciers du Mont Blanc recouvraient la vallée de l’Arve et les moraines latérales ont amené jusqu’à Combloux de nombreux blocs de protogyne. Ce granit, exploité dans les carrières employait jusqu’à 100 graniteurs venus du Piémont voisins. Actuellement l’activité rurale reste importante, 70 fermes pour un cheptel de 700 vaches. Le tourisme et l’agriculture  font bon ménage à Combloux.

Christiane écrit :

Ici c’est relax !! La neige était eu rendez-vous, une bonne balade sous les flocons, il faut en profiter. Le lendemain plus de traces à la station, un soleil resplendissant avait pris la succession. Le panorama est magnifique. Je joins à la présente un peur d’air pur…..

COMBLOUX : STATION HIVER-ETE

Jusqu’en 1957 Combloux hésitait à s’engager vers la neige. La saison estivale y était brillante grâce à la compagnie PLM qui y avait ouvert un hôtel de grande classe où le tout Paris  venait prendre un bol d’air.

Christiane003a-horz

Les photos de Christiane qui ont été utilisées sont extraites de ses albums personnels et sont mis en adéquation avec ses voyages.

Puis ce fut Megève et ses promenades dans les bois.

Christiane007b 001

Megève est une des plus agréables station françaises de tourisme international, hiver comme été, construite autour d’un vrai et vieux village savoyard, face au magnifique Mont-Blanc. C’est une village ou le béton n’est jamais parvenu à supplanter le bois. Son charme, son authenticité et sa remarquable situation, si facile d’accès, ont fait sa réputation mondiale.

Christiane009a

On dit de Megève que c’est une des plus traditionnelles et des plus agréables stations françaises de tourisme international, hiver comme été. Construite autour du vieux village, Megève est face au magnifique panorama du Mont Blanc. Très bien équipée sur le plan sportif et touristique, Megève offre une gamme complète de tous les sports et distractions possibles, dans une ambiance à la fois familiale et élégante. Rendez-vous mondain et sportif depuis de longues années et, malgré tout éternellement jeune.

 Christiane010a

 Commune de 70 habitants, elle est située entre Combloux et Megève, tout près de cette dernière. Son territoire forme un croissant d’où son nom. Le télécabine de la Princesse qui rejoint en deux tronçons le Mont d’Arbois depuis Demi-Quartier, est le plus long d’Europe (2850m) et les pistes qu’il dessert sont splendides.  Sentiers fléchés en été.  En pleine nature et dans le calme, l’on peut jouir de la proximité immédiate de sa grande sœur voisine Megève.

 



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!