La Rochelle – le retour.

La Rochelle ville d’art

Christiane131a

Fondée au Xe sur une plate-forme rocheuse au milieu des marais, La Rochelle, village de pêcheurs devient dès le XIIe un port important.

Christiane128

Dotée en 1199 par Aliénor d’Aquitaine d’une charte de commune, La Rochelle s’affranchit des tutelles féodales.  Le Maître, les échevins, les armateurs ont habilement profité de la querelle entre les royaumes de France et d’Angleterre, pour augmenter leurs privilèges et leurs richesses. La puissance rochelaise s’appuie sur le commerce du sel et du vin. L’indépendance de la Rochelle va naturellement accueillir les idées nouvelles de la Réforme.

Christiane129a

La flotte, les murailles de cette « République marchande » font obstacle à l’obscurantisme royal. La Rochelle capitale du protestantisme français menace la politique d’unification entreprise par Richelieu. En 1628, la Rochelle, affamée, décimée, réduite à merci par Louis XII, malgré l’héroïque résistance du Maître Jean Guiton perd ses privilèges, voit son commerce ruiné et ses remparts démantelés. Il faut attendre le XVIIIe , le sucre des Antilles, le commerce triangulaire et les fourrures du Canada pour que les armateurs rochelais redonnent à la ville l’éclat de ses activités passées. La Rochelle voit aussi sa renaissance intellectuelle et un rayonnement artistique. La révolution, les guerres de l’Empire, vont endormir La Rochelle qui ne se réveillera qu’à la création du port en eau profonde de la Pallice à l’aurore du XXe.

Christiane129b hotel ville

Visite à nouveau de l’église St Sauveur, des rues à arcades, de la Grosse horloge et de la cathédrale.  Il n’y a pas de photos pour ces monuments en 1976.Un arrêt au vieux port et à l’hôtel de ville complète le tout.

Christiane130ab

Ce qu’il faut voir à la Rochelle : L’église Saint Sauveur, Les rues à arcades, La Grosse horloge, la cathédrale, le vieux port, et l’hôtel de ville.

L’hôtel de la Bourse, le Palais de justice, la Maison Henri II.

Christiane133

La Rochelle aujourd’hui c’est : La préfecture du Département.

Une ville de 85 000 habitants.

Une agglomération de 100 000 habitants.

Une ville d’histoire.

Une ville de commerce ; nombreuses boutiques, grands magasins, hyper marchés.

Au centre  ; la vieille ville.

Autour, les quartiers les plus récents (XIXe) La Genette, Saint Maurice, La Pallice, Laleu, Jéricho, La Trompette, Fétilly, Lalfond, Saint Eloi, Tasdon.

Des quartiers neufs : Port Neuf, Mireuil, Le Petit Marseille, Villeneuves les Salines.

Un port de commerce (8e de France).

Un port de pêche (5e international).

Un port de plaisance (1er d’Europe).

Un aérodrome.

Deux zones industrielles (Chef de Baie et Périgny)

Des activités importantes : construction matériel ferroviaire, matériel téléphonique, pièces détachées automobiles.

Christiane écrit le 18 juillet 76 :

J’ai retrouvé mon coin de vacances avec le soleil et ciel bleu… du moins pour la première semaine. Depuis 48h pluie et temps maussade, mais je reste optimiste, les mauvaises conditions atmosphériques sont prévues pour le mois d’août.

On longe la côte pour aller vers Rochefort.

ROCHEFORT

Ancien port militaire crée par Colbert, a conservé son plan géométrique et de beaux bâtiments officiels : préfecture maritime (avec agréable jardin public), porte de l’Arsenal, fontaine monumentale de la place Colbert, Hôtel de la Marine (XVIIIe), ainsi que quelques hôtels particuliers. Musée des Beaux Arts, musée de la Marine en cours de réorganisation dans l’hôtel de Cheusses (XVIIIe).

Christiane134a

Le long de la Charente, derrière la préfecture maritime, restes imposants de la corderie royale de la marine, un des plus grands bâtiments du règne de Louis XIV. Station thermale. Rochefort est la ville natale de Pierre Loti et garde son intéressante maison, transformée en musée.

Christiane134b

FOURAS

 Presqu’île située à l’embouchure de la Charente, Fouras s’étire dans le cadre reposant d’une oasis de chênes verts, ainsi que de pins et de tamarins dont les frais ombrages abritent des villas et ses plages de sables fins.

Christiane135a

MARENNES

Ville célèbre par ses huîtres produites dans les « claires » de la Seudre qui ont remplacé les marais salants. Église du XVe/XVIIe avec une haute flèche gothique et des voûtes d’ogives refaites en 1770. Hôtel Renaissance, rue de la République. Plage sur la Seudre. Élégant château  de la Garaudière, construit au milieu du XVIIIe par François Fresneau « le père du caoutchouc » ; on retrouve dans sa structure et son décor parfaitement conservé l’esprit savant et original de son constructeur.

christiane136a

MORNAC

Église en partie romane construite sur l’emplacement d’un sanctuaire mérovingien élevé au bord d’une voie antique, façade du XVe. Restes d’un petit château du XVIIe. Centre d’artisanat d’art.

christiane136b

SAINT PALAIS

Jolie station balnéaire dans un site boisé, sa conche de sable fin est entourée de rochers.

christiane136c

LA PALMYRE

Station balnéaire en extension dans un charmant cadre forestier et fleuri. Phare de la Coubre, hippodrome. Zoo de classe internationale, ouvert toute l’année.

Christiane136d

ROYAN

Grande station balnéaire et climatique se prolongeant à la fois sur la Gironde et sur l’océan par une suite de plage secondaires charmantes, coupées de rochers et de dunes boisées.

                                                                                                                                                                                                   Christiane137a-horz

Sa reconstruction après la dernière guerre, en a fait la plus moderne station de l’Atlantique. Magnifique front de mer devant la Grande Conche, église Notre Dame de l’architecte Gillet. Ports de Yachts, casinos. Église Saint Pierre (XIIe/XIIIe) seul reste de l’ancien Royan.

Christiane138



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!