J’irais revoir ma Normandie.

CRIEL SUR MER

Christiane052

La commune de Criel-sur-mer, 1965 habitants, située sur la N25 qui conduit du Havre à Lille, mérite à tous égards d’attirer notre attention, tant à cause de sa situation que par les souvenirs historiques qu’elle rappelle.

Christiane051a

L’église placée sous le vocable de St Aubin est du XVIe, mais le transept nord et le portail sont du XIVe. Ses murs sont composés de silex, de grès et de pierres blanches. Ils sont ponctués de contreforts et percés de baies brisées que garnissent des remplages flamboyants. Ils sont coiffés d’un toit à longs pans en ardoise.

Le bourg situé à 1800m de la mer, au creux d’une vallée fertile et riante où serpente l’ Yères aux eaux claires et limpides.

 

LE MANOIR DE BRIANCON

 

 Christiane051b

Construit à la fin du XVIème siècle, ancienne propriété des Seigneurs de Briançon, le Manoir fut racheté en 1686 par Anne-Marie-Louise d’Orléans, « La Grande Mademoiselle », petite-fille de Henri IV et cousine germaine de Louis XIV.   Emue des souffrances qui étaient le lot des gens de campagne à cette époque, la Grande Mademoiselle fit don du Manoir de Briançon à l’Hospice du Bourg de Cryel ou Hôpital Saint-Louis. En 1691, elle y ajouta un orphelinat voué à l’éducation des enfants. Elle en écrit le règlement de sa propre main.

 Christiane052a

LE TREPORT

Eglise Saint Jacques :  Elle est Créée en 1072. L’ancien cimetière  s’étant écroulé en 1362, on bâtit ensuite l’église actuelle. La tour gothique est restée imparfaite et à été remise à neuf en 1699. Portailo renaissance qui s’ouvre sous le porche, tympan finement travaillé, deux arcs en en anses de panier s’élèvent au dessus des deux portes séparées par un tumeau qui supporte le socle et un bénitier. L’intérieur est remarquable par ses clés de voûte du XVIe : la plus longue à 3m80.

 Christiane053a

Le port ne dispose que d’un seul bassin à flot qui communique avec l’arrière port par une écluse de 14m de large.

Christiane054b

La longueur est de 302m et la largeur moyenne de 122m. Ce canal est ouvert à la navigation à chaque marée pendant environ 1h30 en vive eau et 2h en morte eau. Les navires au mouillage qui attendent la haute mer pour pénétrer dans le port, trouveront à marée basse 5m d’eau à 600m au large et 8m d’eau à 1500m. L’avant port a une longueur de 316m et une largeur de 150m.

Christiane054c

En matière de port il y a aussi Dieppe.

Il y en a même quatre à Dieppe d’où son surnom  « la ville aux quatre ports ». Le centre historique de la ville de Dieppe est située dans l’estuaire de l’Arques. Les années marquent de son empreinte architecturale le front de mer où plusieurs villas du début du siècle sont victimes d’un renouveau immobilier. Le chalet Normand (manoir Saint-Martin) et les villas adjacentes sont démolis pour laisser place à de grands immeubles de standing.

Christiane055b 

L’église (XIIe au XVIe) relève des styles flamboyant et Renaissance : commencée dès le XIIe siècle, l’église Saint-Jacques est érigée en paroisse en 1282 par Guillaume de Flavacourt Archevêque de Rouen.Christiane055a

Les transepts nord et sud remontent à la seconde moitié du XIIe siècle. Le chœur, la nef, et les bas-côtés datent du XIIIe siècle, excepté les voûtes et triforium de la nef qui date du XIVe siècle. C’est également au XIVe siècle qu’est construit le grand portail. Au XVe siècle sont élevées la tour et les chapelles situées de part et d’autre de la grande nef du chœur, sauf deux d’entre elles qui faisaient partie du plan primitif. 

Situé sur la falaise, le château domine la ville et la mer et offre un point de vue exceptionnel sur le front de mer. Ce château construit à partir d’un donjon a été bâti du XIVe au XVIIIe siècle.

C’est aujourd’hui l’un des plus beaux témoins des fortifications côtières de la Manche. Constitué de grès et de silex, ce château-fort avec pont-levis, meurtrières, créneaux et merlons possède tous les attributs d’un château médiéval qui se respecte. Relié aux fortifications qui encerclaient la ville, il était destiné au départ à surveiller le littoral, la perfide Albion notamment n’étant pas bien loin.

Christiane055c

La grande plage de Dieppe se situe sur la rive gauche du port. Elle s’étend des falaises de la Côte d’Albâtre jusqu’à la digue du port, soit 1.6 km de plage de galets.

 Ballade dans la vallée de l’Yères

 

Christiane056

 

Christiane057a

 

 Retonval : Au pied de la basse forêt d’Eu, on est rapidement dans les hêtres et les sapins. Réserve de chasse, on peut apercevoir biches ou sanglier.

Christiane057b

Saint Léger aux Bois : Village fleuri ; il est admiré par les visiteurs. Une église au clocher curieusement penché, une vieille tour médiévale flanquée d’une maison à colombage attirent les photographes.

Saint Martin au Bosc : Village discret dans la forêt ; il offre calme et fraîcheur des ombrages et promenades.

Réalcamp : Trait d’union entre la haute et basse forêt d’Eu, est un village fleuri. Place des Tilleuls, entrée majestueuse de la Haute Forêt. Église renfermant une statue en bois représentant St Christophe. La bénédiction des véhicules  est une manifestation à voir.

 Faucarmont : C’est le bourg le plus important de la vallée. Église moderne aux vitraux remarquables. Statues du XIIIe, stalles, lutrin, sculptés dans le chêne, vestige de l’ancienne église détruite au cours de la dernière guerre.

 anigif3

 

Puis Rouen  dans toute sa splendeur

anigif4

Visite de Rouen et tout d’abord la cathédrale :

Christiane061a 

Façade ouest . Commencée à la fin du XII par la tour St Romain et les travées du bas de la nef, la cathédrale Notre Dame est pour l’essentiel des 30 premières années du XIIIe. De nombreuses adjonctions, au XIVe et au XVe lui font une parure extérieure très ouvragée, telles les arcatures hautes de la façade et la tour de droite dite  » Tour de Beurre » élevée à la fin  du XVe et achevée en 1506. La flèche centrale portée par la tour lanterne de la croisée a été reconstruite au XIXe. Elle est haute de 151m et domine le paysage.

Le portail de la cathédrale. Le XIIe n’était pas fini que l’on éventrait les croisillons du transept pour les doter de vastes roses et de portails justement célèbres. Celui du sud dit « de la Calende » s’ouvre entre deux puissants contreforts allégés

Christiane061b

d’arcades et de pinacles et sa triple voussure encadre un magnifique tympan consacré à la Passion du Christ.

Christiane061c

  La rue St Romain : Longeant le flanc nord de la cathédrale et du palais archiépiscopal, cette rue a gardé intacte ses maisons à pans de bois qui semblent  se presser les unes contre les autres, surplombant la rue de leurs encorbellements et dressant leur pignons aigus dans le ciel. Les plus anciennes sont de la fin du XIVe ou du début du XVe.

La rue St Romain : face au portail des Librairies, cette maison gothique bâtie vers 1500 a gardé son décor sculpté et ses petites fenêtres séparés par des meneaux et occupant toute la largeur de la façade.

Christiane061d

Chaque étage surplombe le précédent par un encorbellement mouluré porté par de fortes consoles appelées pigeatres.

Christiane061e

  Le bureau des Finances : Cet élégant hôtel des Généraux des Finances construit de 1509 à 1540 par le Maître Roulland-le-Roux avait été défiguré par le mercantilisme du XIXe. Il a aujourd’hui son vrai visage pour abriter le Syndicat d’initiative.

*

Christiane061f

La Fierté St Romain : Au centre des quartiers reconstruits après la guerre se dresse, épargnée par les bombes, un élégant reposoir du XVIe, en forme d’arc de triomphe à l’antique. Il matrque l’endroit où jusqu’en 1789, tous les ans à l’Ascension,  les chanoines de la cathédrale libéraient un prisonnier de droit commun en souvenir de celui qui avait accompagné l’Evêque Saint Romain dans sa lutte victorieuse contre « la Gargouille » monstre légendaire.

Et un petit détour par Eu

Christiane059



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!