Pen ar Bed.

 Christiane est si fière de sa voiture qu’elle pose avec elle. On est prêt pour les visites.

Christiane024a

DOUARNENEZ (la Terre de l’ïle)

Au fond d’une admirable baie marine, ou la rumeur du flot sonne éternellement le glas de la légendaire ville d’Is, l’antique cité de Douarnenez, aujourd’hui important port de pêche s’est épanouie dans un site des plus ravissants.

Dès les temps obscure de la préhistoire, des peuplades gauloises s’étaient fixées en ce lieu privilégié, où la nature avait su opposer si heureusement cette mystérieuse et prenante dualité de l’Argoat et l’Armor « Pays des Bois »vet « Pays de la Mer ».

Après la conquête de la Gaule par Jules césar, les légions romaines ne sont pas demeurées insensibles à la poésie de ces rivages du « Bout du Monde », qu’illuminent au couchant les ultimes rayons du soleil.

Sous la douceur mystique des ciels de Cornouaille, la Baie de Douarnenez n’est-elle pas digne de rivaliser avec les mers céruléennes des pays méridionaux ?

Christiane029a

Plusieurs voies pavées convergeaient vers l’agglomération gallo-romaine de Douarnenez, où l’on a démontré de Tréboul à la Plage du Ris, les constructions de très nombreuses villas.

Au Ve, les grandes invasions barbares devaient anéantir le passé si brillant de la civilisation romaine ; à Douarnenez, villas et entrepôts commerciaux furent détruits par le feu et les habitants massacrés.

Un siècle plus tard, les Bretons venus d’Outre-Manche construisirent leurs propres demeures sur ces restes noircis et ensanglantés.

Il semble qu’en ces temps lointains, un humble anachorète, appelé Tutuarn vint sanctifier l’îlot idyllique auquel il donna son nom. Après sa mort, une chapelle lui sera édifiée dans cette charmante oasis de la mer, puis érigée en prieuré rattaché en 1118 à l’abbaye de St Martin de Tours.

Christiane029b

En 1368, la curieuse fantaisie  d’un scribe relègue dans l’oubli le bon « Saint patriote » Tutuarn pour le supplanter par le héros de la célèbre légende de Tristan et Iseult.

Ancien chef lieu féodal de la presqu’île occupée par Douarnenez, l’ïle Tristan appartient aujourd’hui aux héritiers du poète Jean Richepin.

Les monuments religieux de Douarnenez évocateurs de l’Art Breton.

Belle église de Ploaré : dédié à Saint Herlé diacre et martyr.

Chapelle Sainte Croix : conserve le souvenir du Dr René Laënnec (1781 -1826) inventeur de l’auscultation et décédé au manoir de Kerlouanec.

Chapelle Ste Hélène : d’un style gothique flamboyant.

 

Christiane028a

Chapelle St Michel : construite en 1663 près de la maison de Dom Michel le Noblez.

Église St Jacques : à Pouldavid, monument pittoresque datant de plusieurs époques.

Chapelle st Jean : à Tréboul avec remploi de fenestrages.

 Christiane031a

On ne vient pas ici ans aller à la Pointe du Raz. Ce qui fut fait.

Christiane030

Juste en face se trouve la Pointe du Van et sa petite chapelle à fleur de falaise.

Christiane031b

 



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!