Retour en Savoie.

ANNECY

A la découverte de la vieille ville, on se laisse entraîner à la flânerie le long des canaux, au fond des palais, au bout des allées obscures, à l’ombre des arcades, dans la lumière des jardins, à la rencontre de Saint François de Sales ou de Jean-Jacques Rousseau.

Christiane017a

Christiane017b

 

Christiane017c

Il faut y voir :

Le lac et ses rivages.

Le château d’Annecy : Symbole historique d’Annecy, la construction du château s’étend sur quatre siècles (du XIIe au XVIe). Les comtes de Genève y ont élu domicile dès le XIIIe siècle. La ville a acquis le château en 1953 et l’a restauré avec l’aide des « Monuments historiques » ce qui a permis d’y installer un musée. Depuis 1993, la Tour et le Logis Perrière abritent l’ORLA (Observatoire Régional des Lacs Alpins).

Christiane016b

Le palais de l’Isle sur le canal Thiou (XIIe),

L’hôtel Favre (XVIe)

La maison de Charmoisy rue d’Isle : Demeure de madame de Charmoisy, la « Philotée » de François de Sales, évoquée dans « l’Introduction à la vie dévote ». Immeuble typique du Vieil Annecy, avec sa façade sur la rue, son portail, sa petite porte à piéton et sa vaste cour pavée.

La porte Perrière et l’impasse du Tripoz : Fermant l’épaisse muraille directement raccordée au château, elle a été pendant des siècles l’un des quatre principaux accès à la ville. Orienté en direction de Faverges et d’Albertville, le faubourg Perrière est placée sous l’étroite surveillance d’une tour du château portant le même nom.

Christiane016a

La cathédrale st Pierre (XVIe) : Descente de Croix de Caravage, Construite par Jacques Rossel au début du XVIe siècle, elle servit d’abord de chapelle au couvent de Franciscains. Elle fut transformée en temple de la déesse Raison sous la Révolution puis redevint cathédrale en 1822.

 

Christiane016e

L’église st Maurice : descente de Croix de Porbus , située au coeur du centre ville et non loin de la cathédrale st Pierre.

L’église st François : C’est en ces lieux que les dépouilles de saint François de Sales, puis de sainte Jeanne de Chantal reposèrent. Les fidèles y venaient en pèlerinage de l’Europe entière. Tour à tour transformée en caserne sous l’occupation révolutionnaire française, en manufacture en 1794, en appartements et en commerces en 1812, ce n’est qu’en 1923 que le culte fut rétabli dans ce sanctuaire devenu église de la communauté italienne.

La chapelle de la Galerie.

La Basilique de la Visitation : L’ordre de la visitation fut fondé à Annecy par François de Sales et Jeanne de Chantal en 1610. La construction de l’actuel monastère, situé à l’orée de la forêt du Crêt du Maure, débuta en 1909 pour s’achever vers 1930. La basilique ne fut consacrée officiellement qu’en 1949 par le cardinal Tedeschini.

 

Christiane016c

Les anciens quartiers et leurs arcades.

  Christiane016fa

  Les quais fleuris du Thiou, le Pont Morens.

 Le jardin des plantes avec l’embarcadère

 Le champs de Mars  : et la promenade de Paquier.

Le canal du Vassé  : sous une voûte de verdure et le pont des Amours, l’ïle des Cygnes avec ses jeux d’eau et de lumière la nuit.

L’église Notre Dame de Liesse : Elle fut édifiée de 1846 à 1851 à l’emplacement d’un sanctuaire marial du XIIIe siècle. L’exécution en fut confiée à l’ingénieur François Justin appartenant à l’administration sarde et maîtrisant parfaitement les règles du style néo-classique. On exigea toutefois la conservation du clocher (XVIe siècle) ainsi qu’une partie du mur sud comportant une intéressante fenêtre gothique (XVe siècle), précieux souvenir du sanctuaire primitif.

Christiane016d

La forêt du Crêt du Maure, le coteau de la Puya au dessus du lac, parc zoologique (daims, chevreuils, marmottes, rennes).

Départ pour la balade sur les Crêts.

Paradis des Praz : Le charmant petits bois un peu solitaire avec vues très belles sur Chamonix et le Dru.

Argentière : C’est le village situé à coté du magnifique glacier d’Argentière et au pied du col des Montets dans un site tout a fait charmant avec de très belles vues sur l’aiguille du Chardonnet et l’aiguille verte et du mont Blanc. Altitude supérieur à Chamonix, son climat plus frais quelque peu ensoleillé et son air plus sec.

Refuge Albert 1er : Bâti sur un éperon rocheux, il domine la rive droite du glacier du Tour. C’est le point de départ des courses du haut glacier du Tour.

Christiane018a

Sous le soleil et avec de la neige.

 

 



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!