Au pays du roi René.

Christiane002

 La cathédrale Saint Maurice est un bel édifice des XII et XIIIe siècles. Elle est surmontée de trois tours, celle du milieu ajoutée au XVIe siècle. Au rez de chaussée s’ouvre un intéressant portail. Le tympan comporte un sujet sculpté qu’on retrouve fréquemment. Un christ en majesté est entouré des symboles des quatre évangélistes : Le lion ( st Marc), l’aigle (St Jean), le bœuf (St Luc), l’homme (St Mathieu). Au deuxième étage, huit niches couronnées de dais abritent de curieux et frustes personnages barbus en costumes militaires du XVIe siècle.

 Les voûtes de St Maurice couvrent la plus large nef qui ait été élevée à l’époque : 16 m 60 alors que la largeur normale est de 9 à 12 m.

Les chapiteaux de la nef et les consoles qui supportent la galerie à rampe de fer forgé sont remarquablement sculptés. Belles orgues du 18e siècle. La chaire est moderne.

  A gauche, après l’entrée, se trouve un bénitier en marbre vert. C’est une ancienne baignoire romaine apportée de Provence par le Roi René* . On l’a soutenue par des lionceaux en marbre blanc.

Pendant la belle saison, des panneaux de la fameuse tapisserie de l’ Apocalypse sont tendus sur les murs de la nef *.

anigif

 * René d’Anjou, ou René Ier d’Anjou, ou encore René Ier de Naples ou René de Sicile, surnommé par ses sujets provençaux le « Bon Roi René » (né le 16 janvier 1409 à  Angers- mort le 10 juillet 1480 à Aix en Provence).

* À côté de la tenture de l’Apocalypse, léguée à la cathédrale par le roi René en 1480, se trouvent aujourd’hui quatre vingt- dix pièces de tapisserie qui forment un véritable panorama de la production lissière des Flandres et de France du XVe au XVIIIe siècle.

 Le château : L’ancien château des Foulques * fut reconstruit par Saint Louis de 1228 à 12238. C’est un beau spécimen d’architecture féodal.

Il est construit en ardoise avec des lits de pierre blanche*. Les 17 grosses tours ont de 40 à 60 m de  hauteur. Les tours, autrefois plus hautes de un à deux étages, comportaient des mâchicoulis et des toits en poivrières. L’amputation se fit sous Henri III pendant les guerres de religion.

anigif2

* Foulques III dit Foulques Nerra, le Noir, en raison de son teint sombre, né vers 965/970, mort à Metz le 21 juin 1040, fut comte d’Anjou de 987 à 1040.

* Parement extérieur  couvert de tuffeau sur ses deux tiers. Le dernier tiers alterne entre couches de tuffeau et couches de schiste.

Le Roi* avait donné l’ordre de démolir la forteresse, mais le gouverneur chargé de l’opération fit traîner les choses en longueur et la mort du roi surtout qui sauva l’essentiel de l’édifice.

* En 1585, en pleine  guerre de religion, les catholiques et les protestants se disputent le château. Henri III donne alors l’ordre de le raser afin qu’aucun des partis ne puisse l’utiliser contre lui.

 



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!