Grenoble.

GRENOBLE

Ancien quartier général du 14e corps d’armée*.  Évêché, cour d’appel, académie, université, facultés de droit, de sciences et de lettre. Ganterie, ciment, métallurgie, construction mécaniques et électriques.

Patrie de Hugues de Lionne*  du Cardinal de Tencin*  stc.

L’arrondissement a 27 cantons, 299 communes 305 905h.

Christiane193a

* Le 14e corps d’armée est une unité militaire de l’armée française, il est créé en 1870 et participe à la Première Guerre mondiale.

* Hugues de Lionne (Grenoble, 1611 Paris 1671), marquis de Fresnes,  seigneur de Berny, est un diplomate et ministre d’État sous le règne de Louis XIV.

* Cardinal de Tencin  Grenoble 1680 Évêque de Grenoble.

Avant faire ce tour de Grenoble de bon  pied, le groupe se restaure à la taverne du coin ! la carte postale accrédite le fait que le contenu des assiettes fut bon !

Christiane193a 

 Grenoble capitale des Alpes françaises est une grande et belle ville, située sur les bords de l’Isère.

Encadrée de tous côtés par des montagnes de formes et d’altitudes variées, sa situation est unique en France. voyageur dès son arrivée, quelque soit l’horizon vers lequel il lève les yeux, il ne voit que des massifs ou chaînes imposantes percées de quelques trouées.

La ville est accueillante et animée. Les Belles avenues, ses rues propres et nettes et si quelques vieux quartiers laissent à désirer, ils rachètent par leur pittoresque. Ses pars, ses jardins coquets, parmi lesquels le curieux  jardin des Dauphins, aménagé sur un éperon rocheux du fort Rabot. On y découvre des perspectives heureuses sur la ville, du pittoresque avec d’anciens forts et leurs échauguettes et escaliers souterrains, la fraîcheur et le calme d’une petite forêt de sapins.

Du sommet du jardin, l’on jouit d’une vue splendide sur la ville et les montagnes. Mais le panorama est encore plus étendu de la plateforme de la Bastille. De là, la ville apparaît dans toute son étendue et sa diversité : l’Isère, ses méandres, sa vieille ville, la nouvelle avec ses avenues rectilignes (notamment cours Jean Jaurès de 8km) ses modernes gratte-ciel et le Drac, torrent impétueux.

Grenoble

L’hôtel de ville  fin du XVIe et son gracieux jardin où l’on remarque une statue d’Hercule dont les traits sont du Connétable de Lignières et la Treille de Stendhal, deux noms illustrent sur des différents plans de l’histoire grenobloise.

Le Palais de Justice  ancien palais du parlement du Dauphiné, dont la construction demanda plus de 100 ans. Ce monument, le plus beau de la ville, a été récemment restauré. L’on remarque surtout la porte d’entrée et la chapelle avec des motifs de sculptures satiriques, la façade Renaissance et, à l’intérieur, de très belles boiseries.

L’église Saint André  XIIIe ancienne chapelle des Dauphins avec son puissant et hardi clocher, qui renferme le « mausolée de Bayard »  le chevalier sans peur et sans reproche.

 La cathédrale Notre Dame XII/XIIIe et son magnifique tabernacle, de style gothique flamboyant.

La Tour de Clérieux  reste des anciens remparts.

Le musée Stendhal  et ses précieux documents qui comportent également une galerie des portraits Dauphinois.

Le musée Dauphinois, fort intéressant pour les amateurs d’histoire locale et de folklore.

Christiane9

Le musée d’histoire naturelle avec ses collections géologiques, botaniques et zoologiques et son jardin des plantes aux ombrages touffus.

Le musée de peinture et sculpture, l’un des plus beaux de France.

Le parc Paul Mistral et sa tour en ciment armé de 37m de hauteur.

La porte st Laurent.

L’église st Laurent.



Laisser un commentaire

Lilybagtrip |
Theblogaclo |
Nonnadaddy2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saintpaulapekin
| Staveuropeen
| Bol de riz en vacances!!!!